24 mars 2007

Ames ébréchées

Ames ébréchées

Oh ! Ames ébréchées
Par les assauts de la vie
Que de blessures cachées
Brûlent derrière vos envies

Que de soleils crashés
Que de ténèbres enfouies
Violent vos souffles crachés
Au ciel du temps enfuie

Que d’instants arrachés
A vos soifs quotidiennes
A vos danses amourachés
A vos espoirs obsidiennes

Oh ! Ames ébréchées
Eprises de survie
Que de souffrances cachées
Fleurissent les marches gravies

Hugo
Lyon
Mars 2007

Posté par 78 Hugo à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ames ébréchées

Nouveau commentaire