09 avril 2007

Usés

Usés

Mes mots se sont usés
Dans le maelstrom existentiel
Ils sont partis telles des fusées
Emportant de la fange et du ciel

Partis, mes mots jamais ne disparaissent
Ils règnent dans d’autres limbes inexplorées
Dans des ailleurs qui paressent
Au confins des rêves éplorés

Ils tapissent les nuits noires
D’éclats de mystérieux diamants
Des messages cherchant à surseoir
A l’inéluctable des éléments

Mes mots se sont usés
Dans des batailles sacrificielles
Ils se sont donnés et refusées
Apportant du bonheur et du fiel

Hugo
Lyon
Avril 2007

Posté par 78 Hugo à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Usés

Nouveau commentaire