08 mars 2007

CACTUS

Cactus

J’ai vu le roc et le cactus

Et derrière il s’était caché

Je n’ai pas su voir son rictus

Quand mon cœur fut arraché

Au ciel, des larmes de sang

Accueillirent le massacre

L’air devint oppressant

La vie prie un goût acre

Quand l’Eden se fait violence

Les instants deviennent acérés

Ils lacèrent et mènent à la potence

Le cortège des âmes ulcérées

Lors, il faut croire et survivre

Et embrasser de nouveau la lumière

Débarrasser son âme, du givre

Et du chemin, oublier les pierres

Hugo

Lyon

Mars 2007

Posté par 78 Hugo à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur CACTUS

Nouveau commentaire